K
P

Quelques conseils pour votre sécurité


N'oubliez pas que les accidents peuvent survenir lors d'une chute ou d'un choc, en particulier avec d'autres skieurs ou snowboardeurs.
N'oubliez pas aussi que la montagne peut devenir par mauvais temps un milieu très hostile et dangereux.

 


Les 10 règles de conduite du skieur en déscente (source FFS)


  1. Respect d’autrui : Tout skieur doit se comporter de telle manière qu’il ne puisse mettre autrui en danger ou lui porter préjudice.
  2. Maîtrise de la vitesse et du comportement : Tout skieur doit descendre à vue. Il doit adapter sa vitesse et son comportement à ses capacités personnelles ainsi qu’aux conditions générales du terrain, de la neige, du temps et à la densité de la circulation sur les pistes.
  3. Maîtrise de la direction : Le skieur amont, dont la position dominante permet le choix d’une trajectoire, doit prévoir une direction qui assure la sécurité du skieur et/ou snowboarder aval.
  4. Dépassement : Le dépassement peut s’effectuer, par l’amont ou par l’aval, par la droite ou par la gauche, mais toujours de manière assez large pour prévenir les évolutions du skieur et/ou snowboarder dépassé.
  5. Pénétrer et s’engager sur la piste ainsi que virer vers l’amont : Tout skieur qui pénètre sur une piste de descente, s’engage après un stationnement ou exécute un virage vers l’amont doit s’assurer par un examen de l’amont et de l’aval, qu’il peut le faire sans danger pour lui et pour autrui.
  6. Stationnement : Tout skieur doit éviter de stationner sans nécessité sur les pistes, dans les passages étroits ou sans visibilité. En cas de chute le skieur doit dégager la piste le plus vite possible.
  7. Montée et descente à pied : Le skieur qui monte ne doit utiliser que le bord de la piste. Il en est de même du skieur qui descend à pied.
  8. Respect du balisage et de la signalisation : Tout skieur doit respecter le balisage et la signalisation.
  9. Assistance : En cas d’accident tout skieur doit prêter secours.
  10. Identification : Tout skieur témoin ou partie responsable ou non d’un accident est tenu de faire connaître son identité.

Recommandations de Liberté Ski

  • Avant de démarrer, prenez votre carte-neige, un plan des pistes et votre téléphone mobile.
  • Mettez un casque. Ce n'est pas que pour les enfants !
  • Pour les skieurs :
    • ne réglez pas vos fixations trop dures.
    • le bon réglage  c'est quand la fixation s'ouvre lors d'un assez gros effort.
  • N'oubliez pas la liste des numéros de téléphone des accompagnants de Liberté Ski et des secours. N'hésitez pas à nous appeler si vous avez un problème.
  • Échauffez vous, commencez doucement sur des pistes assez faciles.
  • Skiez en groupe, évitez de skier seul.
  • Envie de quitter le groupe ? Prévenez votre moniteur ou chef de groupe ou au moins quelqu'un dans le groupe.
  • Ne sortez pas des pistes balisées, surtout si un risque d'avalanche  (drapeau à damier jaune et noir) est annoncé.
  • N'empruntez pas les pistes fermées.
  • Vérifiez le niveau de difficulté des pistes que vous ne connaissez pas, avant de vous y engager.
  • Surveillez les autres skieurs : vers l'aval, mais aussi vers l'amont, surtout aux croisements de pistes.
  • Ne vous arrêtez pas derrière les bosses ou sous les remontées.
  • Si le mauvais temps est annoncé, ne vous éloignez pas trop de la station ou des gares de remontées.
  • Si la visibilité devient mauvaise, ne vous perdez pas de vue et regroupez vous fréquemment.
  • Ralentissez avant une cassure de pente, une bosse, lorsque vous ne voyez pas ce qu'il peut y avoir sur la piste.